MENU

Les Huskies battent le Storm pour accéder à la finale

 

Une paire de buts en troisième période de Félix Bibeau ont fait la différence dans un match enlevant et divertissant de demi-finale de la Coupe Memorial 2019 présentée par Kia vendredi soir qui s’est soldé par une victoire de 6-4 des Huskies de Rouyn-Noranda sur le Storm de Guelph devant 10595 spectateurs au Centre Scotiabank qui leur a ouvert la porte de la finale de dimanche.

Un échec avant sans relâche de Rouyn-Noranda, champions de la LHJMQ a épuisé les joueurs du Storm, champions de la Ligue de l’Ontario, bien que ces derniers soient restés dans le match jusqu’à la toute fin, comme s’ils avaient une autre remontée miraculeuse à offrir avant que leur saison prenne fin.

Les Huskies sont de retour en finale pour la première fois depuis leur défaite en prolongation contre les Knights de Lonson dans la finale de 2016 à Red Deer. Ils affronteront les Mooseheads de Halifax, hôtes du tournoi et l’équipe qu’ils ont vaincue pour remporter pour remporter la finale de la Coupe du Président de la LHJMQ en six matchs il y a quelques semaines.

« Notre trio, toute notre équipe en troisième avaient de l’énergie et nous avons mis de la pression sur leur défensive et cela nous a permis de créer des revirements, racontait Bibeau à propos des efforts en fin de rencontre. Quand tu mets de la pression sur leurs meilleurs joueurs, ils vont commettre des erreurs et nous en avons profité pour remporter cette grosse victoire. »

Cette victoire palpitante offre l’occasion à Bibeau de revenir sur le long parcours de son équipe au cours des trois dernières saisons.

« Nous avons grandi ici ensemble, dit-il. La plupart des gars sont arrivés avec l’équipe il y a trois ans et nous avons démarré au bas de l’échelle et nous avons grimpé alors cela procure un sentiment incroyable de grandir avec ces gars et de nous retrouver en finale. Nous sommes très fiers de notre équipe, c’est certain. »

Les deux équipes ont échangé des buts en première période quand l’ailier admissible au prochain repêchage Alex Beaucage a inscrit les Huskies au pointage à 4:58 de la première période avec son premier but du tournoi. La vitesse de l’espoir des Bruins de Boston Jakub Lauko a créé une occasion pour Beaucage qui fonçait au centre et qui a conclu sur un jeu décousu grâce à un tir du revers.

Le Storm a répliqué avec deux buts rapides à exactement une minute d’écart. Le capitaine Isaac Ratcliffe a conclu un jeu à deux contre eux avec MacKenzie Entwistle à 6:28, tirant la rondelle au-dessus de l’épaule de Samuel Harvey avant que le défenseur de Jack Hanley dirige un tir de la pointe au travers a circulation dense pour donner les devants 2-1 au Storm.

L’espoir des Canadiens de Montréal Joël Teasdale s’est mis au travail sur un tir à mi-chemin de la première période en se démarquant de son couvreur avant de loger la rondelle au-dessus de l’épaule d’Anthony Popovich sur le côté rapproché à 9:31.

Les deux équipes ont entamé la deuxième période à égalité 2-2 avec 11 tirs de chaque côté.

La petite bougie d’allumage de Guelph Cedric Ralph a inscrit un superbe but à 5:53 pour redonner les devants au Storm. Zach Roberts a récolté sa première mention d’aide du tournoi, remettant la rondelle vers Ralph qui fonçait au centre pour battre Harvey dans le haut du filet pour porter la marque à 3-2 pour les Ontariens.

Les Huskies n’ont pas perdu de temps à réagir quand le troisième but du tournoi de Tyler Hinam a été inscrit suite à une mise en jeu offensive remportée par Peter Abbandonato. Hinam a décoché un tir rapide pour battre Popovich aussi tôt que la rondelle a atterri sur son bâton pour égaliser le pointage 3-3 après deux périodes.

La paire de buts de Bibeau a été inscrite à un peu moins de sept minutes d’écart, soit à 5:40 et 12:33. Harvey-Pinard a préparé le premier but, trouvant Bibeau démarqué dans le haut de l’enclave alors que le joueur de 20 ans a battu Popovich d’un tir voilé. Le jeu de Lauko en fond de territoire a rapporté pour placer Rouyn-Noranda devant par deux buts alors que l’ailier tchèque a évité une mise en échec pour placer la rondelle dans l’enclave pour Bibeau qui attendait et qui a conclu le jeu pour son quatrième but du tournoi.

Le défenseur des Huskies Noah Dobson, qui a joué plus de 35 minutes en demi-finale, a raté une occasion de mettre le match hors de portée avec 3:06 à écouler. L’espoir des Islanders de New York a été accroché sur une échappée, conduisant à un tir de pénalité. C’est toutefois Popovich qui a eu le dernier mot, maintenant le Storm à deux buts d’écart.

Le Storm a mis beaucoup de pression en fin de rencontre et Ratcliffe a inscrit son deuxième but du match avec Popovich de retour au banc au profit d’un sixième patineur à 18:47. L’ailier de 6-pieds-6 campé à la porte du but a accepté une passe d’Entwistle pour inscrire le but qui a réduit l’écart de moitié, soulevant la foule présente à Halifax.

Guelph s’est remis au travail en zone offensive sur le dernier tour de patinoire alors qu’Entwistle a raté un filet ouvert de près avant que le capitaine Harvey-Pinard bloque un tir à bout portant de Dmitri Samorukov pour ensuite mettre fin aux hostilités avec un but dans un filet désert pour une marque finale de 6-4.

Le Storm, champion de la Ligue de l’Ontario voit ainsi sa saison palpitante prendre fin, s’inclinant dans un match éliminatoire après avoir résisté sept fois de suite dans ce contexte au cours des séries éliminatoires de la Ligue de l’Ontario pour mettre la main sur un quatrième titre de la Coupe J. Ross Robertson de son histoire.

« Les neuf dernières semaines ont été assez spéciales pour nous, sans doute », raconte George Burnett, entraîneur-chef du Storm. « Je ne crois pas que nous avons été à notre mieux ce soir. Il faut leur accorder beaucoup de crédit. Ils étaient un peu plus fort que nous au-delà de notre ligne bleue et au chapitre des décisions que nous avons prises. Nous avions encore une possibilité en fin de match de créer l’égalité après avoir retiré notre gardien.

« Je suis tellement fier de la façon que nos gars ont travaillé d’un bout à l’autre du groupe, peu importe qui, poursuit Burnett. Ce fut vraiment amusant, ils sont un groupe de jeunes hommes de grande qualité qui devrait être très fier des efforts tout au long des séries éliminatoires et ici dans ce tournoi. Ils ont bien représenté notre ville et notre ligue, bien qu’il soit décevant de s’éteindre si près de la finale. »

Rouyn-Noranda a dominé cette rencontre avec 39 tirs contre 38 dans un match sans trop d’interruption, marqué par seulement trois jeux de puissance.

Les Huskies et leurs hôtes des Mooseheads de Halifax se croiseront pour la huitième fois en moins d’un mois dimanche dès 19 h (HE) / 16 h (HP), pour designer laquelle de ces deux formations de la LHJMQ remporter la Coupe Memorial pour mettre fin à la saison 2018-2019 de la LCH.

STATISTIQUES

plus de nouvelles
Forfaits de billets en vente dès le 4 décembre
il y a 2 semaines
20 000 $ amassés à l’encan des chandails commémoratifs des Mooseheads
Il y a 6 mois
PHOTOS: Les Huskies célèbrent avec un défilé de championnat
Il y a 6 mois
Une saison mémorable : Les Huskies concluent un parcours historique avec une première Coupe Memorial
Il y a 6 mois
Lauréats et étoiles de la Coupe Memorial 2019 présentée par Kia
Il y a 7 mois
PHOTOS: Les Huskies remportent la première coupe Memorial
Il y a 7 mois