MENU

Préparés à fonds, les Mooseheads en quête d’un deuxième titre

 

Les Mooseheads et la ville d’Halifax ont basé leur campagne publicitaire pour le tournoi de la Coupe Memorial autour d’une seule phrase : « Nous sommes prêts! »

Cette préparation a été un succès qui a culminé avec l’obtention des droits pour accueillir la 101e édition du tournoi de la Coupe Memorial 13 mois avant qu’une rondelle ne soit déposée au Centre Banque Scotia était l’autre candidate, ayant mis sur pied un impressionnant effort concentré face à la spectaculaire candidature du Centre Avenir de Moncton, domicile des Wildcats.

Suite à cet accomplissement significatif, il est maintenant temps pour les Mooseheads de livrer la marchandise sur la glace; l’objectif est de reproduire ce que les Spitfires de Windsor ont fait il y a deux ans en remportant la Coupe Memorial à domicile.

Il n’y a pas de manière parfaite de construire une équipe hôte de la Coupe Memorial et le directeur général Cam Russell a adopté une approche variée. Certaines équipes le font par le repêchage alors que d’autres s’approvisionnent sur le marché des transactions. La plupart du temps, c’est une combinaison des deux, comme ce fut le cas cette année avec Halifax.

« Nous avons passé la saison entière sans notre alignement complet, dit l’entraîneur-chef des Mooseheads, Éric Veilleux. Même quand tes joueurs reviennent de blessure, ils ont toujours besoin de temps pour retrouver leur touche et s’adapter à la vitesse du jeu. Une fois que nous avons eu tout le monde en même temps, c’est à ce moment-là que nous avons au sommet de notre forme..»

La préparation des Mooseheads remonte à aussi loin qu’en 2015 alors qu’ils ont commencé à assembler les morceaux du casse-tête. Ils ont sélectionné le marqueur et ailier Arnaud Durandeau, septième au total au Repêchage de la LHJMQ et ont ajouté un échelon l’année suivante en manœuvrant afin d’obtenir plusieurs hauts choix de repêchage.

Ils ont choisi le centre Benoit-Olivier Groulx avec le premier choix au total qu’ils ont remporté à la loterie du Repêchage, par la suite ils ont transigé afin d’acquérir le deuxième choix pour sélectionner le défenseur étoile, Jared McIsaac. Ils ont ensuite obtenu le gardien numéro 1, Alexis Gravel 20e au total en plus de l’attaquant prometteur, Raphaël Lavoie au 29e rang. À ce point-ci ils avaient un noyau qui méritait une candidature légitime pour accueillir la Coupe Memorial.

Dans le cadre de ce processus qui s’est traduit en réussite, le directeur général Cam Russell a continué d’ajouter des pièces par l’entremise du Repêchage et il a ensuite ajouté la touche finale à son équipe avec quelques transactions bien calculées. Il a acquis l’espoir des Oilers d’Edmonton, Ostap Safin des Sea Dogs de Saint John ainsi que le marqueur de 19 ans des Olympiques de Gatineau, Maxime Trépanier, deux ailiers.

Cependant, Russell a effectué ses transactions ayant le plus d’impact avec le Titan et les Islanders de Charlottetown.

Russell a comblé ses besoins d’expérience et de leadership en ciblant les vétérans attaquants Antoine Morant, Samuel Asselin et Keith Getson. Morand et Asselin ont remporté le championnat de la ligue et la Coupe Memorial en 2018 avec le Titan et ils sont arrivés à Halifax par voie de deux transactions séparées. À leur arrivée, Morand a été nommé capitaine et Asselin a reçu un A, en plus de mener le circuit au chapitre des buts avec 48.

Getson fut une acquisition de dernière minute qui a obtenu du respect à travers toute la ligue après avoir mené les Islanders à deux participations de suite en demi-finale en 2017 et 2018. Tout comme Asselin il est un joueur dominant.

L’homme responsable de tout mettre en place sur la glace était Éric Veilleux. Il était l’entraîneur-chef de l’équipe hôte des Cataractes de Shawinigan qui ont remporté la Coupe Memorial en 2012. Il a mené les Mooseheads à une fiche de 49-15-2-2 en saison régulière à sa première saison derrière leur banc, bon pour la troisième place au classement général.

« Même si tu gagnes un match, ce n’est pas bon si tu prends des raccourcis ou si tu ne travailles pas fort, estime Veilleux. C’était notre priorité tous les jours et toute la saison.»

Ce qui est possiblement tout aussi impressionnant est que Veilleux a dû naviguer au travers d’un tableau difficile au cours des séries alors que les Mooseheads se sont retrouvés avec plusieurs équipes de tête dans leur portion de tableau. Cela s’est traduit par deux retours de déficits de deux matchs face aux Remparts de Québec, une série remportée à domicile dans un septième match.

Cependant, les Mooseheads s’amènent au tournoi de la Coupe Memorial  sans avoir remporté le titre de champions de la LHJMQ, ils ont une bonne profondeur au sein de leur alignement et l’avantage de jouer à la maison. Ils seront une équipe difficile à battre dans ces circonstances. Sans vouloir insister sur ce point, il va falloir une équipe qui est prête pour éliminer les Mooseheads de la Coupe Memorial de 2019.

plus de nouvelles
Forfaits de billets en vente dès le 4 décembre
il y a 2 semaines
20 000 $ amassés à l’encan des chandails commémoratifs des Mooseheads
Il y a 6 mois
PHOTOS: Les Huskies célèbrent avec un défilé de championnat
Il y a 6 mois
Une saison mémorable : Les Huskies concluent un parcours historique avec une première Coupe Memorial
Il y a 6 mois
Lauréats et étoiles de la Coupe Memorial 2019 présentée par Kia
Il y a 7 mois
PHOTOS: Les Huskies remportent la première coupe Memorial
Il y a 7 mois