MENU

Retour en 1994 : La LCH s’installe dans les Maritimes avec une expansion à Halifax

 

La décennie 1990 dans les provinces canadiennes des Maritimes a été marquée par l’exode du hockey professionnel alors que cinq équipes de la Ligue américaine de hockey avaient le choix de déménager ou de mettre fin à leurs activités. Les formations ont ainsi laissé des arénas vides et des partisans sans appartenance. La région en manque de hockey compétitif a rapidement attiré l’attention de la Ligue canadienne de hockey afin d’installer le hockey junior majeur dans l’est du Canada.

Le rêve est devenu une réalité quand la Ligue de hockey junior majeure du Québec s’est aventurée à l’est de sa province d’origine pour la première fois. Profitant d’une aide financière de la brasserie indépendante Mooseheads, la capitale de la Nouvelle-Écosse a obtenu une concession nommée en l’honneur de son parrain, annonçant une belle vague d’expansion dans les Maritimes.

Trois ans plus tard, les Screaming Eagles de Cape  Breton suivaient. Établis à Sydney, cette deuxième équipe dans la province donnait naissance à ce qui deviendra la « Bataille de la Nouvelle-Écosse ». Dans leur histoire, les Screaming Eagles ont vu quatre de leurs étoiles être réclamées au premier tour du Repêchage de la LNH. Du lot, le gardien Marc-André Fleury sélectionné au premier rang par les Penguins de Pittsburgh en 2003 et le joueur originaire de Halifax, James Sheppard, sélectionné au neuvième rang par le Wild du Minnesota trois ans plus tard.

La région compte maintenant sur la présence de six formations qui couvrent cinq marchés qui étaient précédemment des hôtes d’équipes de la Ligue américaine. Ce groupe compose la division des Maritimes de la LHJMQ, avec notamment le Titan d’Acadie-Bathurst, les Islanders de Charlottetown, les Wildcats de Moncton, et les Sea Dogs de Saint John.

Au fil des années, les Mooseheads, première concession des provinces des Maritimes, sont devenus un modèle de la LCH, avec de solides performances sur la glace et se hissant constamment parmi les meneurs au chapitre des billets vendus. Cette saison, la 25e des Mooseheads, Halifax évolue à domicile sous les yeux de plus de 8 000 partisans par match en moyenne. La formation offre de bonnes performances sur la glace avec 95 points en 63 matchs, bons pour le troisième rang de la LHJMQ.

C’est ce genre de performances qui contribuent à préparer Halifax pour le mois de mai, quand les Mooseheads seront les hôtes du tournoi de la Coupe Memorial avec un retour au championnat national pour la première fois depuis 2013. Cette année-là, le héros local, Nathan MacKinnon, originaire de la communauté voisine de Cole Harbour, avait totalisé 13 points en quatre rencontres, réalisant un tour du chapeau en finale pour conduire l’équipe à la conquête d’un premier championnat de la LCH.

L’édition 2013 du tournoi de la Coupe Memorial ne représente qu’un seul des mérites de la concession qui compte aussi six championnats de division et trois présences en finale de la Coupe du Président de la LHJMQ. Au fil des années, Halifax a su créer un des meilleurs programmes de développement de la LCH autant sur la glace, qu’en dehors.

Plusieurs anciens sont maintenant des vedettes au plus haut niveau, incluant MacKinnon et Nico Hischier, tous deux choisis au premier rang de leur repêchage respectif, Jonathan Drouin (Canadiens de Montréal) et Nikolaj Ehlers (Jets de Winnipeg), et bien d’autres.

Évidemment, il n’y a pas que les joueurs qui représentent fièrement les Mooseheads. L’ancien entraîneur-chef, Dominique Ducharme, qui a passé cinq saisons à Halifax, incluant celle de la conquête de la Coupe Memorial en 2013, a dirigé Équipe Canada à deux occasions comme entraîneur-chef au Championnat du monde junior de l’IIHF. En 2018, il a notamment conduit la formation à une conquête de la médaille d’or. L’entraîneur poursuit son éclosion à titre d’entraîneur adjoint chez les Canadiens de Montréal, sa ville natale.

La franchise souligne les célébrations de son quart de siècle de fondation avec le retour du tournoi de la Coupe Memorial à Halifax pour la première fois depuis l’édition de 2000. Les hôtes montraient la deuxième meilleure fiche après le tournoi à la ronde, mais se sont finalement inclinés en demi-finale. L’Océanic de Rimouski avait remporté cette édition du tournoi national, mené par une autre vedette issue des Maritimes, soit l’attaquant Brad Richards, originaire de l’Ile du Prince-Édouard. Quatre ans plus tard, celui-ci mettait la main sur le trophée Conn Smythe de joueur par excellence des séries éliminatoires de la Coupe Stanley, remportée par le Lightning de Tampa Bay en 2004.

Aujourd’hui, les Mooseheads comptent sur l’appui de deux piliers qui ont joué un rôle important dans le retour du tournoi de la Coupe Memorial à Halifax.

Propriétaire majoritaire des Mooseheads, Bobby Smith, n’est pas étranger aux partisans de hockey junior. L’homme originaire de Sydney en Nouvelle-Écosse détient le record de l’Association de hockey de l’Ontario pour le plus grand nombre de mentions d’aide (123) et de points (192) en une seule saison, réalisé en 1977-1978 avec les 67’s d’Ottawa. Le premier choix du Repêchage de la LNH en 1978 par les North Stars du Minnesota, Smith a connu une impressionnante carrière de 15 saisons qui s’est conclue avec un championnat de la coupe Stanley avec les Canadiens en 1986.

Il ne faut pas non plus oublier Cam Russell, directeur général des Mooseheads depuis 2008, ce qui comprend donc le titre national de 2013. Originaire de Cole Harbour, Russell faisait partie du personnel d’entraîneurs des Mooseheads avant de s’installer à temps plein dans le bureau du DG en 2010. Un vétéran de 10 saisons, Russell a été intronisé au Temple de la renommée du sport de la Nouvelle-Écosse.

plus de nouvelles
20 000 $ amassés à l’encan des chandails commémoratifs des Mooseheads
Il y a 6 jours
PHOTOS: Les Huskies célèbrent avec un défilé de championnat
il y a 2 semaines
Une saison mémorable : Les Huskies concluent un parcours historique avec une première Coupe Memorial
il y a 3 semaines
Lauréats et étoiles de la Coupe Memorial 2019 présentée par Kia
il y a 3 semaines
PHOTOS: Les Huskies remportent la première coupe Memorial
il y a 3 semaines
Les Huskies de Rouyn-Noranda sont les champions de la Coupe Memorial 2019 présentée par Kia
il y a 3 semaines