MENU

Une saison mémorable : Les Huskies concluent un parcours historique avec une première Coupe Memorial

 

Quand on parle d’une saison inoubliable!

Pour la première fois de leur histoire, les Huskies de Rouyn-Noranda, de la LHJMQ, ont été couronnés champions de la LCH après avoir battu leurs rivaux des Mooseheads de Halifax en finale de la Coupe Memorial présentée par Kia.

Le défenseur Noah Dobson a mené la charge pour les Huskies. Il a été une excellente acquisition du directeur général et entraîneur-chef Mario Pouliot, qui en était à sa première saison avec l’équipe. Dobson a été ajouté à la formation avant la date limite des transactions et s’est démarqué par sa constance à la ligne bleue. Et particulièrement au cours des deux derniers matchs du tournoi de fin de saison, quand il a obtenu plus de 37 minutes de temps de glace par soir et qu’il avait comme rôle de stopper l’opposition.

« Sans (Dobson), je ne sais pas si nous serions ici aujourd’hui, a déclaré Pouliot après la victoire. Nous savions à l’époque que nous avions besoin de profondeur en défensive et du meilleur arrière. Pour moi, Noah Dobson est le meilleur joueur de la ligue. »

Soulever la Coupe Memorial, Dobson connaît ça. Il avait enlevé les grands honneurs la saison précédente avec le Titan d’Acadie-Bathurst – aussi sous les conseils de Pouliot – avant de se joindre aux Huskies, dans l’espoir d’enlever deux titres consécutifs.

« C’est incroyable. C’est un sentiment qui reste imbattable, a dit Dobson après le triomphe de dimanche. Je savais dès le premier jour, du moment où je suis arrivé ici, qu’il s’agissait d’un groupe spécial. Je suis si fier de tous les gars. On tirait de l’arrière 2-0, et on a démontré notre caractère en revenant de l’arrière, en inscrivant quatre buts sans réplique. »

Ce titre est le plus récent accomplissement de Dobson, qui, quelques semaines après avoir remporté le titre national avec le Titan, a été sélectionné au premier tour du Repêchage de la LNH par les Islanders de New York. Plus tard dans l’année, il s’est joint à Équipe Canada qu’il a représentée au Championnat du monde de hockey junior et, quelques jours avant son retour avec le Titan, il a été échangé aux Huskies pour participer à la course vers les grands honneurs.

L’athlète originaire de Summerside, sur l’Île-du-Prince-Édouard, a eu un effet immédiat sur l’équipe. Il a terminé la saison régulière en Abitibi sur un rythme d’un point par match. Il a enchaîné avec huit buts et 21 mentions d’aide en seulement 20 matchs des séries éliminatoires. Des statistiques qui lui ont permis de ravir le trophée Guy Lafleur, décerné au joueur par excellence des séries dans la LHJMQ, pendant que les Huskies remportaient la Coupe du Président pour la deuxième fois en quatre saisons.

« Gagner, c’est ce qu’il y a de mieux au hockey, a déclaré Dobson. C’est ce pour quoi on joue et les amitiés qui se sont créées vont durer pour le reste de nos vies. La chimie dans cette équipe est incomparable. On joue pour une petite ville. On va à l’aréna et on se tient ensemble. Nous sommes des frères. C’est ce qui fait de nous un groupe spécial, tricoté serré. »

En obtenant leur billet pour la Coupe Memorial 2019 présentée par Kia, les Huskies ont mis un terme à leur saison 2018-2019 avec une fiche de 59-8-0-1, établissant un record de la LHJMQ pour le nombre de victoires en une saison. Ils ont aussi égalé une marque de la LCH, qui a appartenu d’abord aux Éperviers de Sorel de 1974, en remportant 25 rencontres de suite.

Chemin faisant, les Huskies se sont classés parmi les 10 meilleures équipes de la LCH 23 fois en 26 semaines de saison régulière, incluant les sept dernières, au cours desquelles l’équipe a détenu le premier rang.

Après avoir eu besoin de six matchs en première ronde pour évincer les Cataractes de Shawinigan, les Huskies ont balayé coup sur coup les Tigres de Victoriaville et l’Océanic de Rimouski pour obtenir leur place en finale de la Coupe du Président.

Le club s’est alors mesuré aux champions de l’Association de l’Est, les Mooseheads, dans un duel qui s’est conclu en six rencontres, les Huskies enlevant leur deuxième championnat en quatre ans.

Pour une poignée de joueurs des Huskies, cette victoire représentait une seconde chance d’atteindre le sommet de la LCH, après avoir perdu en prolongation contre les Knights de London, de la Ligue de l’Ontario, en 2016. Il y avait Peter Abbandonato, qui a mené la LHJMQ avec un incroyable total de 111 points, de même que le gardien Samuel Harvey, 21 ans, le doyen du club.

Comme prévu, les deux hockeyeurs ont joué leur rôle dans la victoire décisive. Harvey a stoppé 23 rondelles tandis qu’Abbandonato inscrivait le but gagnant dans les derniers moments de l’ultime période, permettant aux deux joueurs de terminer leur carrière avec le trophée le plus convoité du hockey junior.

« Il n’y a rien de mieux que ça. Une dernière année dans la LHJMQ, un dernier match ce soir, et je termine le tout comme champion. Je n’ai pas de mots pour décrire ça, a lancé Abbandonato dimanche, peu après son triomphe. (Le fait d’avoir perdu en 2016) me fait mal tous les jours. Je sais ce que ça fait de gagner, finalement. Quel soulagement! »

« Je suis tellement heureux pour tous les gars. Nous avons tous tissé des liens. La chimie est incroyable. Apprendre à connaître ces gars, grandir avec eux pendant des années, et finalement remporter la Coupe Memorial procure un sentiment incroyable.»

Harvey partageait l’enthousiasme d’Abbandonato.

« Durant le deuxième entracte, on en a parlé (de la défaite de 2016). Il était hors de question qu’on perde ce match, a expliqué Harvey. On a travaillé fort et maintenant, on va en profiter. »

Cet affrontement avec les Mooseheads en finale représentait la sixième confrontation entre deux équipes de la LHJMQ pour la suprématie de la LCH depuis 2006. Un face-à-face qui tombait à point, puisque la LHJMQ célébrait cette année son 50e anniversaire. Les Mooseheads, l’équipe hôte, ont livré une incroyable bataille, mais ils n’ont pas su contrer la pression incessante des Huskies, à qui ils ont donné quatre buts sans réplique.

Parmi les buteurs se trouvait Joël Teasdale, un espoir des Canadiens de Montréal. Il a terminé le tournoi sur un rythme d’un point par match, pour un total de quatre buts et une aide, remportant le trophée Stafford Smythe décerné au joueur par excellence du tournoi de la Coupe Memorial.

« Je travaille dur chaque jour. J’effectue des jeux simples, mais je me défonce, ce qui est exactement la philosophie ici à Rouyn-Noranda. C’est une équipe qui a une forte éthique de travail, comme moi, a souligné Teasdale. C’est génial, la profondeur de ce club est exceptionnelle. Tous les joueurs peuvent apporter quelque chose et c’est ce qui s’est produit durant le tournoi. C’était vraiment beau à voir. »

Teasdale n’a pas été le seul joueur des Huskies à rapporter un trophée individuel chez lui à la fin du tournoi. Il y avait aussi l’espoir des Bruins de Boston Jakub Lauko, qui a mis la main sur le trophée Ed Chynoweth après avoir mené le tournoi au chapitre des points, avec huit, notamment deux buts et six aides. Dobson et le joueur de centre Félix Bibeau, qui ont fini la Coupe Memorial avec cinq buts et une mention d’aide, ont été nommés au sein de l’équipe d’étoiles du tournoi.

Les célébrations ont commencé avec un défilé dans les rues de Rouyn-Noranda, une localité de 40 000 habitants où se trouvent plusieurs amateurs de hockey junior, dont certains ont fait le voyage jusqu’à Halifax pour voir la finale depuis les gradins.

« Ça représente beaucoup, a dit Harvey. Nous sommes vraiment fiers de rapporter le trophée dans cette
ville. »

Et Pouliot d’ajouter : « Ça veut dire beaucoup (pour la ville) et ça nous rend tellement heureux. (Nos partisans) sont incroyables. Ils nous ont encouragés jusqu’ici. Ils ont toujours été là pour nous supporter, et encore plus quand la situation était corsée. Comme aujourd’hui, quand on tirait de l’arrière 2-0. Nous avons trouvé l’énergie et la force de caractère pour remonter la pente. Ils étaient là pour nous et nous sommes tellement heureux pour tous les partisans des Huskies. »

plus de nouvelles
20 000 $ amassés à l’encan des chandails commémoratifs des Mooseheads
Il y a 1 mois
PHOTOS: Les Huskies célèbrent avec un défilé de championnat
Il y a 2 mois
Lauréats et étoiles de la Coupe Memorial 2019 présentée par Kia
Il y a 2 mois
PHOTOS: Les Huskies remportent la première coupe Memorial
Il y a 2 mois
Les Huskies de Rouyn-Noranda sont les champions de la Coupe Memorial 2019 présentée par Kia
Il y a 2 mois
Après-match : commentaires des joueurs des Mooseheads
Il y a 2 mois